Bohicon Nov 2017

Un voyage humanitaire extraordinaire ?

Une expérience humaine unique ?

Cela n’arrive pas qu’aux autres !

Nous sommes trois jeunes diplômés de l’université de Liège et, comme peut-être beaucoup d’entre vous, nous ressentions un désir d’aventure, d’expérience enrichissante et de contacts humains.
L’idée de partir en voyage humanitaire a alors tout doucement germé dans nos têtes. Mais sans aucune expérience, nous avons vite réalisé que ce projet était très compliqué à organiser seuls.
Nous avons donc contacté l’association Dentistes du monde (DDM) afin de concrétiser notre idée. 
 
Danielle Van Campenhoudt, coordinatrice générale de DDM,  nous a proposé une mission humanitaire à Bohicon (Bénin).
Elle nous a accompagnés dans l’organisation de la mission et nous a fait partager son expérience au Bénin – dont nous ignorions tout.
Nous avons été stupéfaits d’entendre les conditions dans lesquelles se déroulent les soins, ainsi que leur difficulté d’accès.
Les situations sont comparables à celles que connaissait notre pays au milieu du xxe siècle.
Il n’existe pas de formation officielle de dentisterie, ce sont des médecins généralistes et certains dispensateurs sans diplôme qui proposent ces services.
 
La grande majorité de la population, pauvre, se dirige plus facilement vers le prêtre vaudou que chez le dentiste.
Et même lors d’une visite chez le dentiste, celui-ci n’a pas à sa disposition le panel de soins accessible en Europe, et le plus souvent c’est l’extraction qui est « choisie ».
 
Si l’envie vous prend de poser votre pierre à l’édifice et de contribuer à faire évoluer les soins de santé dans ce pays, alors n’hésitez plus et lancez-vous !>